Bonjour à tous les visiteurs.

Merci de nous rendre visite. Vous êtes sur le blog de Léa V.I.E. Vous pouvez à travers vos commentaires nous interpeller. Nous vous répondrons dès que nous le pouvons.

A bientôt.

Francis,

le secrétaire.

Advertisements
This entry was posted in Accueil. Bookmark the permalink.

9 Responses to Bonjour à tous les visiteurs.

  1. Bonjour,

    Pouvez-vous me dire comment faut-il s’y prendre pour devenir membre de votre association.

  2. Dupuis says:

    bonjour Francis !

    Nous sommes ici car nous avons tous connue la peine d’avoir perdu un bébé.
    Nous pouvons témoigner de notre histoire et ainsi se sentir moins seul !
    Et pour toi ? que s’est-il passé ?

  3. blogdeleavie says:

    Bonjour Florence Dupuis.

    Merci pour ton message. Je suis inscrit à l’association Léa Vie car j’ai perdu une soeur qui avait 3 jours. Mais la raison essentielle, c’est pour soutenir toutes les jeunes mamans et les jeunes papas, qui, comme toi, ont perdu un bébé et éprouvent de sérieuses difficultés à construire de nouveau un avenir.

    Je crois que le cheminement pour faire face à la douleur est différent selon les personnes. Je crois aussi que les parents peuvent se soutenir mutuellement.

    Aussi, si vous lisez ces quelques phrases, je vous invité à témoigner. N’hésitez pas. Ce blog est fait pour échanger entre nous.

    A bientôt.

    Francis.

  4. florence says:

    Il n’est pas toujours facile de témoigner ! Revivre encore cet instant, ressentir encore cette douleur et se sentir si faible et si impuissante… Mais c’est si important de ne pas se sentir seule ! C’est pourquoi nous sommes ici, pour que chaque famille qui nous rejoind sache que nous savons ce qu’elles ressentent et que nous ferons notre possible pour les apaiser.
    Et puis raconter son histoire permet de “le faire vivre”, le souvenir peu à peu devient moins douloureux et on peut alors se tourner vers l’avenir et d’autres enfants.
    Clement je ne t’oublie pas

  5. blogdeleavie says:

    Certes, se tourner vers l’avenir et d’autres enfants…
    Mais aussi, vivre le temps présent. Renouer contact et attention avec les proches que l’on a peut-être délaissé un certain temps…
    Florence, avais-tu des enfants lorsque Clément est parti rejoindre le pays des petits anges ?
    Avais-tu des responsabilités au sein de la Société ?
    Quelles étaient tes occupations, tes envies, tes rêves ?
    Francis.

  6. florence says:

    Quand je suis tombée enceinte de Clément, cela faisait un moment que l’on voulait faire un petit dernier… mais il n’est pas arrivé tout de suite !
    Et puis j’ai été ravi de savoir qu’enfin dans mon ventre il était là. J’avais 2 grands enfants qui attendaient comme nous…Liliane 11 ans et Antho 9 ans. Ils étaient avec nous à chaque écho, ils étaient si contents d’avoir un petit frère !
    Et puis destin cruel, on ne saura jamais ce qui s’est passé… à 39sa, allant à l’hôpital pour accoucher, ayant déjà de petites contractions… j’arrive pour un examen d’accouchement et là je n’entend pas son petit coeur… je crois que j’ai compris tout de suite… et j’ai vu sur l’écran d’écho son petit corps qui ne bougeais plus. J’ai pris un mur en pleine face, j’étais sonnée… et j’ai accouché de mon bébé sans vie. Mais en rentrant à la maison j’avais mes 2 grands qui m’ont énormément apporté et avec l’aide de mon mari je me suis remise, nous avons crée une association pour que jamais les familles ne soient seules dans cet instant là.
    et Depuis beaucoup de personnes se sont confiées… et apportent leurs vécut… et tous ensemble on avance !!!!!!!!!!!!!!!!
    Florence

  7. guilhem monique says:

    bonjour Françis
    souhaitons d’avoir beaucoup de témoignages
    bises
    monique

  8. Simon says:

    Bonsoir,

    Je suis maman de deux petites filles de 4 ans et demi et 22 mois et nous avons perdu trois bébés très tardivement, un petite garçon et une petite fille nés sans vie et Nathanael, né vivant mais qui n’a pas survécu . J’ai de la chance d’avoir mes deux filles et un mari très attentionné quand je suis rentrée à la maison, ça m’a beaucoup aidé à avancer, à me dire que c’etait la vie, qu’il fallait continuer et garder espoir . Parler avec des personnes qui ont vécu la même perte, la même douleur est un grand pas en avant dans le processus de deuil . De ne pas avoir besoin de tout dire pour se faire comprendre et entendre . Il y a quelque temps j’ai lu un message sur internet, d’une personne qui se demandait quel mot employé pour des parents qui perdent leurs enfants . Et bien je crois que quelque part, nous devenons orphelins de nos enfants . Je souhaite à tous les parents qui vivent cette situation beaucoup de courage. Et merci à des associations comme LéaVie de couper ces silences et d’être là pour nous soutenir ! Merci .

  9. florence says:

    on est aujourd hui en Avril 2013 et le soleil a réapparu dans votre vie 🙂 !
    une petite fille est née qui vient rajouter du bonheur dans votre famille !
    Je vous souhaite à tous les 5 d’être enfin apaisés, d’aller de l’avant même si je sais que vous n’oublierez jamais ce que vous avez vécus ! mais cela apaisera votre peine et peu à peu la cicatrice se refermera tout doucement..
    Vive la VIE
    florence

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s