Bonjour à tous les visiteurs.

Merci de nous rendre visite. Vous êtes sur le blog de Léa V.I.E. Vous pouvez à travers vos commentaires nous interpeller. Nous vous répondrons dès que nous le pouvons.

A bientôt.

Francis,

le secrétaire.

Posted in Accueil | 9 Comments

Réactions des papas

La mort in-utero, ou d’un enfant après la naissance, bouleverse les familles. Certaines mamans en parlent abondemment sur Internet, dans des forums, des échanges de groupe sur facebook, ou pour donner leur avis sur des articles de blogs.

Par contre, peu de papas se livrent. Or, la plupart sont autant perturbés que leurs épouses ou leurs compagnes. Le choc émotionnel est parfois même plus vif.

Manquent-ils d’aisance, ou sont-ils réticents à exprimer leur souffrance ? Préfèrent-ils la conserver pour eux, au fond de leur cœur ? Pourtant, parler, ou communiquer, pourrait les aider à faire leur deuil.

Nous aimerions connaître votre avis sur ce sujet. Laissez-nous un commentaire si vous le désirez.

Au sujet de la responsabilité des papas, savez-vous qu’une pétition est organisée au Canada pour que les pères aient un congé parental en cas de deuil périnatal ?

Francis.

Posted in Sujets divers | Leave a comment

Le retour à la maison. Premiers jours de deuil.

Quand Marie et Pierre se sont rendus à la maternité, ils s’attendaient à une grande joie : la naissance d’Eric, leur premier fils. Mais, peu avant « l’heureux évènement », le génicologue leur annonce que le cœur du bébé a cessé de battre.
´
Marie devra accoucher d’un enfant mort-né ! Inutile de vous décrire le choc subi, l’immense détresse de la maman et du papa. Vous avez connu ces sentiments de désolation ; vous en souffrez certainement encore.

Nous n’évoquerons dans ce message que les premiers jours vécus à la maison après le drame.

Chez Marie et Pierre, tout était prêt pour accueillir le petit Eric : Une chambre coquette et fraîchement peinte, décorée de nombreux motifs de Walt Disney, une armoire pourvue de tous les vêtements possibles, jusqu’à 2 ans d’âge.

Marie avait souvent imaginé la vie au retour de maternité. Elle voyait son « tout petit » dans le lit-berceau. Elle l’entendait pleurer. Fallait-il le laisser ? Un peu – un peu seulement -, c’est si fragile un bébé ! Puis, dans les bras, elle lui aurait transmis toute sa tendresse.

Les premiers jours au foyer sont pénibles. Eric n’est pas là ! Pierre travaille toute la journée. Marie tourne en rond dans cette maison vide. Elle est seule, seule face au silence. Elle aimerait entendre pleurer, crier, hurler même ! Mais, elle est seule, et son esprit s’emballe, la torture par des pensées morbides :

« Ai-je été imprudente ? j’aurais dû cesser de faire le ménage, etc… »

Pendant plus d’un mois, elle se culpabilise. Puis, le moral s’améliore un peu. Ses proches l’entourent d’affection. Pierre, pourtant très affaibli les premiers jours du deuil, reprend le dessus. Il insiste auprès de son épouse pour sortir, rendre visite aux amis. Il lui parle de projets : L’achat d’une maison, des vacances à Pâques, et… une nouvelle naissance.

Au retour de la maternité, vous avez sans doute connu aussi des angoisses, des moments de désespoir ou d’espoir.

Pouvez-vous nous laisser un commentaire pour témoigner de votre vécu, ou nous dire ce que vous pensez des réactions de Marie et de Pierre ?

Francis.

Posted in Sujets divers | 4 Comments